mercredi 22 mai 2019

Avec ses 500 licenciés, le Landerneau Football Club est l’un des clubs les plus importants de la Ligue de Bretagne. Il a retrouvé de l’ambition avec de nouveaux objectifs, dont le premier reste lié à la formation des jeunes. Entretien avec Grégory Hémidy, président.

Quel bilan tirez-vous de vos premiers mois à la présidence du LFC ?

Il est très encourageant. Le club s’appuie sur une équipe soudée où entraîneurs, dirigeants, éducateurs et bénévoles travaillent pour le faire avancer en proposant le meilleur encadrement. Les échanges sont fructueux et les idées nombreuses. Avec Ronald Férellec, Patrice Jaffrès, Thomas Le Borgne, le secteur sportif est bien loti. Tout le monde parle le même langage et la solidarité est là.

Côté terrain, c’est un peu plus compliqué pour l’équipe première…

Oui, un peu mais on l’avait anticipé. Il y a eu beaucoup de changements, avec un renouvellement en joueurs. Patrice Jaffrès, l’entraîneur, a décidé, à raison, de faire confiance à des jeunes, formés au club. Il faut donc leur donner un peu de temps. Beaucoup ont moins de 20 ans. À moyen ou long terme, l’objectif sera de monter en Régionale 1.

Votre position actuelle dans la seconde partie du classement général ne vous inquiète pas ?

Ce championnat de la Régionale 2 est très serré. En un ou deux matchs, il est possible de se trouver sur le podium ou alors, inversement, en position de relégable. On s’attendait à ce que la saison soit indécise jusqu’à son terme. Maintenant, on vise le maintien au plus vite. Ce qui permettra aussi d’assurer celui de notre équipe réserve, en Régionale 3 et ainsi de poursuivre l’intégration de nos jeunes.

Un mot sur les catégories jeunes ?

Les résultats sont très bons. Du reste, le secteur de la formation est un des premiers succès du Landerneau FC. Les saisons prochaines le démontreront.

Vous allez également créer un club « Partenaires » ?

Fin mars, début avril, il sera lancé dans le but de fidéliser nos partenaires historiques et d’en attirer de nouveaux. Car pour mieux structurer encore le club, nous avons évidemment besoin d’eux.

Un mot sur les terrains…

Le club est maintenant bien équipé, avec la mise en service du terrain de Saint-Ernel. Le Five répond aussi à une demande. Par contre, je déplore l’état de notre terrain principal qui mériterait davantage d’entretien. C’est compliqué de bien jouer sur une pelouse telle que celle-là.

© Le Télégramme

Allez les #Rouges et #Bleus ! 💪❤️💙

LES RÉSULTATS DU WE

La catégorie u6/7 doit être une des portes d'entrées prioritaires au club, soigner notre accueil et notre capacité d'encadrement devient une priorité. Ronald Férellec

Recherche

Identification